Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /
Chasseurs de Météorites
Article mis à jour le 23 février 2009 sur Blog Ouvert (Blog partenaire)
En France mais aussi au Canada et partout dans le Monde, ils sont nombreux les chasseurs de météorites; dernièrement, à Trouy près de Bourges en France, beaucoup ont recherché pendant plusieurs semaines des fragments d'un "cailloux" qui se serait pulvérisé dans cette région avant que les scientifiques établissent que l'objet volant identifié avait du terminer sa course en Languedoc-Roussillon où la chasse bat encore son plein. En bas d'article nous avant mis en place des liens d'articles parus sur la Météorite"de Trouy".
Nous reproduisons un article de l'Agence spatiale Canadienne relatif aux météorites ce qui permet d'élargir le champ de l'information au continent Nord-Américain.
Liens sur la météorite de Trouy le 25 janvier 2008:
Nouvelles du Ciel ..et de la Terre(tous les articles). (20)

Astronomie  tous les articles (12))

Une Météorite tombe à Trouy près de Bourges.

METEORITE DE TROUY SUITE :ELLE RESTE INTROUVABLE.

La météorite signalée le 25 janvier se serait désintégrée .

METEORITE "de Trouy", la suite de l'enquête...<

la trajectoire de ce bolide (faussement appelé météorite de Bourges par Futura Sciences)<


Les météorites disparaissent, un article de "Agence Science-Presse"Québec:

http://blogue.sciencepresse.qc.ca/astronomie/item/207<

Les météorites disparaissent !

http://www.sciencepresse.qc.ca/sites/all/themes/sciencepresse/images/logo-asp-35.pngRobert Lamontagne, le 16 février 2006, 9h38

Extrait:Depuis plusieurs années, les météorites sont devenues des objets de collection très convoités. Au fil du temps, le phénomème a pris de l'ampleur à tel point que, d'ici quelques années, on estime que la plupart des météorites tombées sur notre planète depuis des millénaires se retrouveront sur les tablettes de collectionneurs privés plutôt que sur celles d'un laboratoire ou d'un musée.  

Planétarium de Montréal (Québec) expo météorites une mine d'information sur le net:


Lien sur articles Météorites:
http://www2.ville.montreal.qc.ca/planetarium/Information/Expo_Meteorites/index.html

Images j
pg article  agences et planétarium.

Vous pouvez d'ailleurs faire un tour sur le site de l' agence spatiale Canadienne dont vous trouverez le lien valide ci dessous:
 
 
Les chasseurs de météorites la recherche de fragments du systme solaire
 


La trajectoire d'une météorite filmée à intervalles. 
(Photo : Conseil national de recherches du Canada)
Certaines personnes rêvent d'explorer l'espace alors que d'autres, comme les scientifiques qui étudient les météorites, sont enthousiasmées à l'idée de trouver des fragments de corps célestes sur Terre.
Les météorites sont des fragments rocheux venus de l'espace qui s'abîment sur Terre. Elles peuvent être aussi petites qu'un grain de sable ou peser 50 tonnes et plus. Lorsqu'elles percutent le sol, les météorites de grande taille laissent derrière elles des cratères d'impact. La plupart des météorites qui ont été découvertes proviennent de la ceinture d'astéroïdes du système solaire, laquelle se trouve entre les planètes Mars et Jupiter. D'autres, par contre, provenant de la Lune ou de Mars, ont été projetées vers la Terre après la collision d'un corps céleste avec ces astres.
(Image : ASC)
La plupart des météorites sont des fragments d'astéroïdes.

Vue aérienne du cratère Nouveau Québec, creusé par l'atterrissage d'une météorite. 
(Photo : Centre de la science des planètes et de l'espace de l'Université du Nouveau-Brunswick)

Des indices sur l'origine du système solaire

Pour les planétologues, les météorites regorgent d'indices sur les origines du système solaire. Elles lèvent le voile sur la composition des planètes, des astéroïdes et du Soleil, sur les processus nucléaires qui se produisent au cœur des étoiles et sur l'évolution chimique des planètes. Les scientifiques qui étudient les astéroïdes et leurs orbites tentent d'évaluer la probabilité qu'un de ces bolides cosmiques entre en collision avec la Terre et travaillent à la mise au point de mesures préventives.

« Les météorites sont âgées de quatre milliards et demi d'années; elles sont donc plus anciennes que la Terre », de dire Alan Hildebrand, planétologue au Département de géologie et de géophysique de l'Université de Calgary et détenteur d'une chaire de recherche canadienne en sciences planétaires. « Ces petits échantillons du système solaire sont recueillis sans frais, ou à un coût moindre que celui d'une mission spatiale », ajoute-t-il.

Coordination des recherches

M. Hildebrand est également membre du Comité consultatif sur les météorites et les impacts (CCMI) de l'Agence spatiale canadienne, un groupe de scientifiques volontaires qui s'occupe de coordonner la recherche et le signalement des météorites au Canada. Le CCMI contribue à l'identification des météorites présumées, analyse les météorites découvertes, étudie les cratères d'impact produits par les bolides de grande taille et exploite le Centre canadien des météores.

Des membres du CCMI ont pris part à l'une des plus grandes et importantes découvertes scientifiques de l'histoire du Canada, soit la mise au jour d'une météorite enfouie dans les glaces du lac Tagish, en Alberta, à la suite de l'observation d'une spectaculaire étoile filante en janvier 2000. La météorite retrouvée était riche en particules rares formées bien avant la naissance de notre système solaire.

 

Cette météorite a été trouvée par M. Gerald Goldenbeld en 1992 dans un champ au sud de Fort MacLeod en Alberta. (Photo : Université de Calgary)

 


Un fragment de la météorite Tagish Lake, enrobé de glace. C'est la plus grosse trouvée à ce jour au Canada. (Photo : Université de Calgary)

Si une météorite tombe dans la forêt …

« Depuis que les glaciers se sont retirés il y a 10 000 ans, environ un million de météorites sont tombées en sol canadien. De ce nombre, seulement 66 ont été retrouvées à ce jour, souligne Alan Hildebrand. On retrouve peu de météorites au Canada parce que la population est dispersée. Si une météorite tombait dans la forêt du nord de l'Ontario, il est fort probable que personne ne l'apercevrait. »

Toutefois, il est arrivé que des météorites tombent en pleines zones habitées. Par exemple, en 1997, une météorite est tombée si près d'un groupe de golfeurs dans le sud de l'Ontario que l'un d'entre eux l'a entendue tomber au sol et l'a retrouvée! « Statistiquement, une telle situation se produit environ une fois tous les dix ans au Canada », de dire M. Hildebrand.

C'est l'Alberta qui est la championne canadienne au chapitre de la récupération de météorites avec 16 découvertes à son actif, suivie de la Saskatchewan et de l'Ontario avec 14 chacune.

 


La météorite Innisfree a atterri le 5 février 1977 près d'une ville albertaine portant le même nom. Un réseau de caméras, exploité par l'ancien Programme d'observation et de récupération des météorites, a détecté sa chute. 
(Photo : Alan Hildebrand)

 


Alan Zalaski (gauche) a trouvé la plus récente météorite au Canada. Elle a été identifiée par Tom Weedmark (droite) lors de la chasse aux météorites de 2005 dans les Prairies. 
(Photo : Alan Hildebrand)

Dans un champ près de chez vous?

Pour trouver les météorites, on se sert notamment de caméras pour suivre les étoiles filantes dans le ciel et prédire leur point d'impact au sol. Plusieurs membres du CCMI possèdent des caméras à ultra-grand-angle à cette fin.


À ce jour, c'est le projet de chasse aux météorites dans les Prairies, également financé par l'ASC, qui a été le plus fructueux au Canada. Depuis 2000, cette campagne de sensibilisation publique a permis de découvrir huit nouvelles météorites. C'est Alan Zalaski qui a fait la plus récente découverte près du lac Eliza, en Alberta, alors qu'il se promenait sur sa propriété. L'origine spatiale du caillou retrouvé a été confirmée à l'été 2005 dans le cadre d'une clinique organisée par les responsables de la chasse aux météorites dans les Prairies.

Il se peut que vous ne reconnaissiez pas une météorite à première vue, mais en vous y attardant, vous constaterez qu'elle a des caractéristiques assez uniques. Elle est habituellement plus dense qu'une roche ordinaire, a une couleur rouille et a souvent une croûte foncée. Lorsqu'elles contiennent du fer, les météorites sont magnétisées.

Mais n'ayez crainte, vous n'avez pas à être un scientifique pour partir à la chasse aux météorites! « Chaque année, des douzaines de météorites tombent en sol canadien. Elles sont là, tout autour de nous. N'importe qui d'assez curieux et perspicace pourrait en trouver une », affirme Alan Hildebrand.

Liens sponsorisés

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Le Blog De J. Barthet

  • : J. Barthet , blog personnel.
  • Contact

Rechercher

Texte Libre

9 mai 2017
"Masdar-City":Un projet de ville verte au coeur d'un désert.(Vidéos). Book-blog
"Masdar-City", une ville à émission zéro de CO2 dans le désert. Elle deviendrait réalité si la crise...n'avait pas eu lieu dès 2008. Alors, un échec? Certains y croient... La ville ultra-moderne de Masdar city dans l'émirat d'Abou-Dhabi. Une ville à émission...
Lire la suite

REVUE DE PRESSE, DEPECHES AGENCE & MANIFESTATIONS ART CONTEMPORAIN

Texte Libre

 

28ème & 27ème Nuit des Molières Lun. 23-05-2016 et 27-04-2015 sur France 2<

Victoires de la Musique 2016: Vendredi 12-02-2016 [Replay] France 2<

Sondages & Tendances MAJ Palmarès des Victoires 2016, en pied d'article et vidéos nombreuses ... Lire la suite

COPAINS-D-ABORD-aux-francos-de-La-Rochelle-Varietes-BlogO.jpgNombreuses vidéos des artistes présents BANDE ANNONCE 30 ANS DES FRANCOS DE LA ROCHELLE BANDE ANNONCE 2 & INTERVIEWS  […]

Blog perso

divers

 

Heures d'hiver, heure d'été

Texte libre

DIVERS....